Logo basketball feminin Se Sports
Basket

Le Basketball au Togo dans une nouvelle vision de performances

La Fédération Togolaise de Basketball, désormais appelée Fédération Nationale de Basket-ball du Togo (FNB-Togo), dirigée par le président André Bivaïna GOUNGOU, a bouclé le 23 juillet dernier, douze mois aux commandes de l’instance. Une année riche en activités, tant sur le plan national qu’international. Le président André Goungou de la FNB_TOGO a tenu sa promesse en organisant le congrès statutaire de la Fédération le 27 juillet dernier à Lomé. Le Congrès, sur proposition du Bureau, a décidé de changer le nom de l’instance nationale de la balle orange. Désormais, elle se nomme Fédération Nationale de Basket-ball du Togo (FNB-Togo) au lieu de Fédération Togolaise de Basket-ball(FTBB). Beaucoup de modifications ont été opérées dans les textes réglementaires lors de ces assises. 

Une moitié de mandat riche en événements

Le Comex de la FNB-Togo, a eu une première année assez riche en événements, fruit d’un travail collégial de ses membres, quoique beaucoup reste à faire, selon le président André Bivaina Goungou. Il est élu pour un mandat de quatre ans.

Elu le 23 Juillet 2016 à l’issue du congrès tenu dans la salle de conférence du CASEF à Lomé, le président André Bivaina Goungou et son bureau ont démarré en trombe, leurs activités, avec l’organisation à Lomé, des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Clubs Champions de la Zone 3, du 23 octobre au 30 octobre 2016. C’était après la participation au tournoi 3×3 Salamatou Maiga des équipes nationales junior fille et garçons à Cotonou au Bénin.

Pour ce tournoi de la zone 3, deux équipes togolaises étaient engagées : Modèle chez les messieurs et l’Etoile Filante en dames. Dans le tableau féminin, les togolaises ont composté leur ticket pour la phase finale, en se classant 2e sur 3 derrière First Bank du Nigeria et devant STTSC du Niger. Une prouesse qui leur donna droit à la participation à la phase finale à Maputo au Mozambique.

Chez les hommes, Modèle n’a pas pu réaliser le même exploit, barrée par les équipes du Nigeria. Le Togo a été donc représenté par l’Etoile Filante à Maputo (26 novembre au 7 décembre) mais la compétition a été très rude pour Rachel Ndukwe et ses coéquipières moins expérimentées que leurs adversaires. Elles se sont classées 12e sur 12 mais elles ont gagné en expérience.

Le championnat national de basketball

Le nouveau bureau pour sa première, délocalise le championnat national à Aného. Quatre clubs de Lomé chez les dames (Étoile Filante, Swallows, CBS et Racing Club) et dix dans le tableau masculin dont quatre de Lomé (Modèle, Swallows, Etoile, Dyto) et six de l’intérieur du pays (Semassi de Sokodé, Tsevie, Kaaba, ASBA de Kpalimé, Bassar, C7C d’Atakpamé et Gbohloe-Su, club hôte) ont pris part à l’épreuve.

La finale féminine a vu la victoire des Bleues du quartier commercial de Lomé sur les Hirondelles de Kégué (Swallows) par 51-40. La finale masculine est remportée par Modèle devant Étoile Filante (66-56).  Avant la tenue du Championnat National, le Président André Goungou à la tête de son bureau a visité les clubs et les ligues de l’intérieur du pays, pour s’enquérir de leurs difficultés et recueillir leurs doléances. Il s’agit des clubs des Ligues Maritime, des Plateaux et du Septentrion.

Pour cette saison 2016-2017, le Championnat National se dispute à Kpalimé, du 4 au 10 septembre prochain et la saison sera close.

Les sélections du Togo

Le bureau exécutif de la FNB-TOGO a procédé à la nomination des sélectionneurs des équipes nationales de toutes les catégories.  Oumar Salou est aux commandes des Seniors Hommes et Clément Gadégbékou dirige désormais les Seniors Dames. Une Direction Technique Nationale digne de ce nom a été mise en place avec pour premier responsable, Amoussou Toba.

Au plan des compétitions internationales, le Togo chez les seniors messieurs, est engagé dans les éliminatoires de l’Afro basket 2019 et la première fenêtre est prévue en Novembre prochain. Les sélections nationales U18 filles et garçons sont attendues à Bamako au Mali, à la fin du mois de Septembre pour le tournoi international Salamaou Maiga.

Le Togo à l’honneur

Le président André Bivaina Goungou a pris part au congrès de mi-mandat de la FIBA et aussi à la pose de la première pierre du nouveau siège de l’instance internationale à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Le Togo a été désigné pour abriter la phase finale de la 1ère édition de la FIBA 3×3 Africa Cup. Cette compétition verra la participation de 24 équipes (hommes et dames) du 3 au 6 novembre prochain.

CAN Basketball FIBA 3×3 Lomé 2017

Les éliminatoires de la zone 3 dont fait partie le Togo ont été disputées les 8 et 9 juillet à Cotonou au Bénin. La sélection nationale Dames a remporté ces éliminatoires en dominant le Bénin en finale (16-14).

Les Hommes se classent 3e sur 3. Le Togo, pays hôte de la phase finale, est toutefois qualifiée d’office. Dans cette optique, deux émissaires de FIBA étaient en visite d’inspection à Lomé en Juin dernier. La délégation était composée de Kambiré Olivier du Bureau Régional Afrique, et Nicolas Widmer, Responsable du Développement du 3×3 de FIBA. Avec e bureau de la fédération, ils ont été reçus en audience par le ministre des Sports, Guy Madjé Lorenzo et ensuite par le président du CNO-Togo, Kelani Bayor. Les deux émissaires ont fait le point de leur visite au Togo et expliqué aux autorités togolaises, le choix de notre pays pour abriter l’événement.

De retour de Cotonou, la fédération a organisé un tournoi 3×3 dans la Ligue du Septentrion en vue de vulgariser cette discipline qui devient olympique aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Le Tournoi a vu la participation de neuf équipes : Kaba de Kara, Semassi de Sokodé, BBC de Bassar, J2A de Sotouboua, Foaba de Dapaong, CBM de Mango, Pionniers de Dankpen, New Star de Tchamba et ABPC de Blitta.

Une formation technique a été organisée pour les participants au tournoi par le point focal du 3×3 Togo. Elle était dirigée par Delio Serge Akoussah et le directeur technique national adjoint, Fafadji Johnson, en prélude à la compétition. Kaba de Kara a remporté le trophée mis en jeu en dominant Foaba de Dapaong en finale (21-13).

 Evelyn Gbényédji

Publicités